Comment sont les yeux de votre enfant?

Ils larmoient ou sont rouges (irrités)

Ils larmoient ou sont rouges (irrités)

Le larmoiement chez l’enfant a deux origines principales : la première, c’est un larmoiement réactionnel à une inflammation de l’œil et puis l’autre origine, c’est plutôt quelque chose de mécanique où les larmes ne vont pas être évacuées correctement de l’œil.

Chez le nourrisson, la principale cause de larmoiement, c’est ce qu’on appelle l’imperforation des voies lacrymales. Les larmes sont produites ici, au coin de l’œil externe, elles vont lubrifier l’œil et elles s’évacuent au niveau de l’angle interne de l’œil, dans le nez. Parfois, dès la naissance, cette voie d’évacuation est bouchée et peut occasionner un larmoiement. C’est une pathologie bénigne qui évolue favorablement, dans plus de 95% des cas, entre 1 et 2 ans et c’est quelque chose qu’on va suivre. Chez le tout petit bébé, ce à quoi il faut être attentif, mais c’est généralement associé à une gêne extrême à la lumière, un larmoiement intense et des gros yeux de poupée, c’est le glaucome congénital qui peut survenir. C’est une pression trop haute dans l’œil qui, là, est une urgence ophtalmologique chez le nourrisson.

L’autre cause liée aux inflammations, c’est un larmoiement réactionnel le plus souvent secondaire à des conjonctivites chez les enfants, typiquement en cas d’état grippal. Il y a aussi les petits traumatismes qu’on voit également chez les enfants qui peuvent recevoir un doigt dans l’œil, etc., occasionner des griffures de l’œil qui nécessitent un examen au microscope pour exclure ces problématiques et les traiter.

Maladies liées