Découvrez les maladies de la vue

L’hypermétropie

Qu’est-ce que l’hypermétropie ?

L’hypermétropie est un trouble visuel réfractif qui survient lorsque l’œil est trop court. L’image est floue sur la rétine, car elle se forme plus en arrière. L’hypermétropie est particulièrement fréquente chez les enfants.

Quels sont les signes ?

Si elle est importante, l’hypermétropie provoque une vision floue de près. Si elle est modérée, l’hypermétropie peut être compensée par un effort visuel de mise au point, appelé accommodation. La possibilité de compenser l’hypermétropie par l’accommodation dépend de l’âge et diminue avec le temps. L’effort d’accommodation peut provoquer une fatigue visuelle, des maux de tête (céphalées), ou même engendrer un strabisme si l’hypermétropie est importante.
Chez l’enfant, une hypermétropie asymétrique peut provoquer une amblyopie, c’est-à-dire un développement visuel dans lequel le cerveau privilégie l’apprentissage de la vision en utilisant les images fournies par le meilleur œil, et néglige celles de l’œil le plus faible, ici le plus hypermétrope.

Quels sont les moyens de dépistage ?

L’hypermétropie est détectée par un examen de l’acuité visuelle, puis de la réfraction. Chez l’enfant et le jeune adulte, l’utilisation de gouttes cycloplégiantes, qui paralysent temporairement le pouvoir de mise au point de l’œil (accommodation) est le plus souvent nécessaire pour obtenir une mesure fiable de l’hypermétropie. Un dépistage et une prise en charge précoce des troubles réfractifs est indispensable chez l’enfant, afin d’éviter une amblyopie.

Quels sont les traitements ?

L’hypermétropie peut être corrigée par des lunettes à verres convexes (positifs), par des verres de contact ou, chez l’adulte et dans certains cas, par la chirurgie réfractive au laser.